Raison d’être structurelle et motivation individuelle

Home / Structures et organisation / Raison d’être structurelle et motivation individuelle

Raison d’être structurelle et motivation individuelle

Partout les changements sont souhaités « mais les forces de l’immobilisme se sont mises en marche » ; car la confiance est rompue entraînant des replis défensifs, un retour à l’individualisme, à des logiques d’intérêts individuels ou corporatistes.
Il s’agit de passer d’une logique de prédation mutuelle à une logique de cocréation, de passer d’une logique d’injonction et de contrôle à une logique de coopération et de maîtrise où l’individu comme la structure ne seraient plus considérés comme de simples ressources mais comme de véritables potentialités.
Cette transformation n’est pas simplement culturelle. Elle suppose un changement de paradigme, un changement de conscience.
Elle suppose de redéfinir ou de réaffirmer  pour chaque institution sa raison d’être dans le respect du développement durable et de sa responsabilité sociale.
Elle suppose d’élever les niveaux de conscience, de permettre à chaque partie prenante d’appréhender et de gérer le risque de système, en renégociant les postures dans la réciprocité,  en modifiant les attitudes et les comportements individuels à tous les niveaux.
Les transformations institutionnelles ne peuvent se faire sans transformations personnelles ; et parce que la réciproque est vraie, les deux doivent se dérouler progressivement de façon concomitante.

 

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.